mardi 3 septembre 2013

Entre le ciel et l'eau

Après s'être écarté du quai, le bateau a lentement reculé et le mouvement des hélices a formé comme un tourbillon. Pour la première fois depuis des jours, le ciel était couvert en plein après-midi. Doucement, mon île disparaissait.


2 commentaires:

  1. la possibilité d'une île ...

    RépondreSupprimer
  2. Bon retour sur le continent, mais rappelez-vous qu'il existe des îles sans océan... ;-)

    RépondreSupprimer