lundi 25 mars 2013

Sogno di ragazza


On en rapportera des perles de verre, de la dentelle et peut-être des ampoules; de la pluie dans le cou, du brouillard dans les cheveux et peut-être une nouvelle paire de bottes en caoutchouc. On a mis Thomas Mann dans le sac pour l'ouvrir dans l'avion et peut-être le laisser là-bas.
D'ici demain, il reste encore du temps pour en rêver.

15 commentaires:

  1. Peut-être se mettre dans les pas de Corto Maltese...

    http://blogs.mediapart.fr/edition/comic-strip/article/180310/venise-itineraires-avec-corto-maltese

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rêve de jeune fille ce Corto. On en parle, bien sûr, dans cet ouvrage curieux trouvé sur un présentoir de l'Accademia :
      http://www.editionsjonglez.com/fr/catalogue-francais/collection-insolite-et-secret/venise-insolite-et-secrete

      Supprimer
  2. "Le dictionnaire amoureux de Venise" de P.Sollers. A avoir sous le coude.

    Comme on vous accompagnerait bien volontiers !

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Allongé dans l'herbe sous le museau des chèvres.

      Supprimer
  4. Quelle coïncidence !
    http://www.icbm.fr/expositions/r%C3%AAves-de-venise

    RépondreSupprimer
  5. Rêves de Venise Institut Bernard Magrez ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en parle là-bas aussi. Merci Reb.

      Supprimer
  6. "Contre Venise" de Régis Debray pour l'aimer davantage... Et puis "Venise sauvée", tragédie en trois actes de Simone Weil (mais je ne l'ai pas lue).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venise, cité des chats noctambules qui flânent sur les toits ou surveillent les ruelles depuis les bords de fenêtres.

      Supprimer
    2. Venise sous la neige, puis sous la pluie.... Un temps à ne pas mettre un chat dehors !

      Supprimer
  7. http://vimeo.com/63242258

    RépondreSupprimer