samedi 30 juin 2012

Passer l'éponge

Le plus extraordinaire dans la GayPride, ce n'est pas ce bruit binaire qui surgit de la rue et s'invite de force chez les gens, ce ne sont pas les bannières "Si ton frère est hétéro, tu peux l'aider aussi", ce ne sont pas non plus les vieux ex-ministres emperruqués se dandinant en haut des chars, non. Le plus extraordinaire c'est la balayeuse-laveuse de la voirie qui propulse à haute pression les résidus de la fête vers les caniveaux, immédiatement derrière le cortège.

1 commentaire: