samedi 26 mai 2012

Remède à la sottise

Chat possessif


On passe de riches heures dans les pages de ce petit livre accueillant, savant, drôle et sans manières de François Bott : « Le cousin de la marquise », conseillé par un ami dont il faut dire qu’il rassemble ces mêmes qualités. 
Dans cet ouvrage, François Bott nous invite à parcourir trois siècles de littérature française, de Villon à Voltaire, et son écriture pétillante procure un tel plaisir de lecture que l’on voudrait que ces siècles s’éternisent.
A lire dans un hamac en s’obligeant à des petits sommes pour le supplice de le suspendre, le délice de le reprendre, et mieux le faire durer.

5 commentaires:

  1. Les éclats de rire de la jeunesse à l'arrêt des autobus... de François Bott... Une rencontre due au hasard. Votre billet me fait plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oh! merci pour ces bons conseils. Un été à se Bottiser ? Joli projet.

      Supprimer
  2. Un ouvrage sur lequel Billy The Cat a choisi de se prélasser est forcément excellent.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Françoi Bott est l'un de ces écrivains "légers et profonds" notoirement méconnus (comme aimait dire Vialatte). Je recommande vivement son très jaccardien "Traité de la désillusion" paru au PUF en 1977.

    RépondreSupprimer